Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

atelier d'écriture en ligne du lycée Diderot

atelier d'écriture en ligne du lycée Diderot
Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

à nul moment je n’ai décrit votre visage

C'est le titre d'une rubrique de François BON, du 27/03/2005, et qui est un des exercices d'écriture qu'il propose (Tous les mots sont adultes, Fayard).
"Difficulté évidemment à écrire sur le visage, parce que toujours un nez au milieu de la figure, et que ce n’est pas très intéressant, sauf à placer des adjectifs."
"Question, par exemple : que nous figurons-nous des personnages des roman que nous lisons ?"

Voilà bien qui résume l'attrait et la raideur de l'exercice.
C'est le "tout ou rien", évoqué par Borges :
"Un homme se propose la tâche de dessiner le monde. A mesure que les années passent, il peuple un espace d’images de provinces, de royaumes, de montagnes, de baies, de navires, d’îles, de poissons, de chambres, d’instruments, d’astres, de chevaux et de personnes. Un peu avant de mourir, il découvre que ce patient labyrinthe de lignes trace l’image de son propre visage."

A l'exemple de Rainer Maria RILKE, dans Lettres à un jeune poète, composez-vous aussi votre propre description de visage dans l'instant fugitif :

"Une nuit, je pris entre mes mains
ton visage. La lune l'éclairait.
Ô la plus insaisissable des choses
sous un exces de pleurs.
c'était presque un objet docile, simplement là,
calme comme une chose, à le tenir
."

Cet exercice sera réalisé en classe le 8 avril 2005.

Envisagez, dévisagez !

Vincent Petitjean et Thierry Beinstingel

 

 

Ecrit par beinstingel, le Jeudi 7 Avril 2005, 16:48 dans la rubrique Actualités.

Commentaires :

Personeni Arnaud
08-04-05 à 15:02

Visage

Son visage est un démon
Il me respire, me poursuit,
Niche dans mon coeur brisé,
Part en chasse sur mon corps,
Creuse des couloirs à travers mes côtes

Son visage est une bête sauvage
Il mort, me griffe, me lacère,
Me traîne dans son repaire,
Me mange corps et âme,
Ne me recrache qu'après un jour ou deux

Son visage est un fantôme,
Dans son piège tu tomberas,
Il te regardera fixement dans les yeux,
T'ensorcellera quand son regard te touchera,
Et te tueras lorsque tu faibliras

Fais moi confiance, écoute mon histoire,
J'ai trop vécu cette torture
Maintenant, s'il te plaît,
Donne-moi du poison


 
Thierry
21-04-05 à 22:12

rétroviseur

La nuit
juste une route
j'étais allongé sur la banquette arrière
la fatigue sans doute
tu conduisais
juste la route à faire
d'où j'étais je voyais juste
les arbres défilants, leurs ombres sur les vitres
et tes yeux dans le rétroviseur
voyais juste
juste la route
justice que tes yeux
- on sème ce qu'on récolte -
le regard dans le rétroviseur
autrefois c'était d'une autre femme
aujourd'hui tes yeux
tes yeux justice
je plaide coupable
quel déshonneur à cela ?


 
zoé cécile seb
25-04-05 à 13:31

Le sourire

Un sourire est un moment unique, insaisissable, un instant de bonheur fugitif

Sourires avenants ou repoussants

Sourires trop expéditifs ou sourires très expressifs

Sourires blagueurs ou moqueurs

Sourires sadiques ou sympathiques

Sourire qui fait un malheur ou encore sourire qui fait vraiment peur

Sourire pour de rire ou sourire pour faire plaisir

Sourires un peu bêta, sourires un peu baba

Sourire bidon, sourire de troufion

Sourires touchants des enfants

Sourires édentés ou sourire avec un dentier

Sourires de mamie gâteuse et sourire devant un gâteau

Sourires de stars resplendissants

Sourires programmés ou instantanés

Sourires crispés et forcés

Sourires pour dentifrice ou sourires sans artifices

Sourire pour la forme et sourire dans les normes

Sourire en réalité et sourires de papier glacé

Sourire exemplaire ou juste sourire qui fait l’affaire

Sourire pour faire vendre mais aussi sourire pour se vendre

Sourire à tours de bras, le sourire faisant foi

Sourire dans le noir, c’est sourire sans savoir

Sourires de victoires ou sourire pour des poires

Sourire pour encourager ou encore sourire pour féliciter

Sourires de buteur, sourires de vainqueur

Sourire pour supporter mais aussi sourires de supporters

Sourires de gagneurs, sourires de losers

Sourire style surfeur, c’est sourire style dragueur

Sourire pour toi, sourire pour moi

Sourires sincères ou bien sourire pour te plaire

Sourire pour toi mais sourire sans que tu le voies

Sourires de charme ou sourire pour faire du charme

Sourire pour t’émouvoir mais sourire sans te décevoir

Sourire pour te séduire et sourire pour te faire fuir

Sourires pour te sonquérir mais aussi sourire pour finir

Sourires éternels et sourires universels

Sourire tout court et sourire pour faire court

Bref, souires de tous âges, de toutes sortes

Tant de sourires différents à chaque instant

Avec pourtant une manière de vivre identique

En souriant tout simplement


 
Anonyme
29-04-05 à 10:23

Re: Le sourire

V

 
marion floriane marine
29-04-05 à 11:45

Re: Le sourire

trop bien les boulets lol bon travail


 
Anonyme
29-04-05 à 10:22

AVION...DE...CHASSE...

sa tête cylindrique, cachait la déformation de ses oreilles, aussi recouvert par ses longs cheveux, très souvent gras par son manque de soin. Une forêt de sourcils traversaient sa large tête, ses yeux gonfler à cause de ses isommies lui donnait un air de brigand. Une tête d'avion pointue dépassait tout ce qu'on pouvait imaginer quandil était de profil. Seul ses lèvres me paraissait normale, elle était minceet pas trop large, pas trop longue.

 
Quelqu'un
23-09-05 à 09:31

Re: AVION...DE...CHASSE...

Vous devez sûrement parler de gros pif ?

 
Stéphanie et Kelly
29-04-05 à 10:41

Visage

Il faisait beau, le paysage était magnifique à voir tout était superbe à par cette chose horrible qui se tenait à côté de moi. Elle était hideuse, horrible, il n'existait rien d'aussi laid sur Terre et dans tout l'Univers ! Son visage était sans nez et à moitié brûlé. Elle avait les yeux blancs, des sourcils épais et noirs et ses cheveux étaient tels du crin de cheval et très gras.


 
Mélodie et gladys
29-04-05 à 10:49

La rencontre

La première fois que Pierre vit Anne il l'a trouva franchement laide!C'était lors d'une réunion pour sa maison d'édition. Elle était brune, des cheveux longs, fins, un visage bouffi. Un nez en trompette faisait mal placé sur celui ci. Elle avait une peau abîmée par les apparitions multiples et régulières de son acné. Des lunettes de soleil noires cachaient ses yeux. Cependant Pierre ne regardait que sa tête, pas son physique. Il se demandait pourquoi il ne l'avait jamais vu auparavant. La seconde fois que Pierre vit Anne, son point de vue changea complètement. Cette fois, il la regardait admirativement. Ses cheveux étaients tirés en arrière. Et lorsqu'il vit ses yeux, Pierre ne pouvait pas détacher son regard de ceux ci. Ils étaient bleus très clairs, persants... Pierre avait oublié complètement le reste de son visage. Il était envoûté... 


 
marion floriane marine
29-04-05 à 11:42

Les cils, petits, grands, maquillés, naturels,peu importe leur forme, taille ou quoi que ce soit,ils servent à protéger, non pas notre vision du monde,mais la vue.

Un oeil sans cil, c'est comme se retrouver nu face a la réalité, sans rien pour nous protéger des choses qui peuvent nous apparaître.

Ensuite viennent les sourcils, atteris là comme par hasard et qui n'ont pas une réelle utilité,si ce n'est de modifier l'expression du regard.

Le regard,qui peut être profond,intense,vide,mais qui nous ouvre les portes de la perception.

Les yeux sont tous differents leurs perception n'est pas identique à chaque individu alors à quoi servent les belles choses si elles ne sont jamais perçue de la même façon.


 
Céline
13-05-05 à 11:07

A chaque fois que mon regard croisait le sien,

Je ressentais toujours des frissons, une émotion intense.

J'essayais de voir à travers ses yeux ce qu'il ressentait:

Parfois j'y voyais la peur, l'intimidation,

Toutes sortes d'émotion se lisaient dans son regard,

Mais jamais celle que je souhaitais voir dans ce regard.

Ce regard profond, dans lequel je me perdais tout le temps,

C e regard qui m'intimidait, m'interpellait, me troublait.

J e scrutais sans arrêt son regard, déséspérément,

Quand un jour, je le vis enfin, ce regard que j'avais toujours recherché,

Ce regard profond, son regard


 
Céline
13-05-05 à 11:08

A chaque fois que mon regard croisait le sien,

Je ressentais toujours des frissons, une émotion intense.

J'essayais de voir à travers ses yeux ce qu'il ressentait:

Parfois j'y voyais la peur, l'intimidation,

Toutes sortes d'émotion se lisaient dans son regard,

Mais jamais celle que je souhaitais voir dans ce regard.

Ce regard profond, dans lequel je me perdais tout le temps,

C e regard qui m'intimidait, m'interpellait, me troublait.

J e scrutais sans arrêt son regard, déséspérément,

Quand un jour, je le vis enfin, ce regard que j'avais toujours recherché,

Ce regard profond, son regard amoureux


 
...
13-05-05 à 21:38

Son visage

fin

clair

joyeux

Ses yeux

noirs

bridés

petits

maquillés simplement

placé sous ses sourcils

Son nez

petit

fin

Sa bouche

fine

naturelle

Ses cheveux

courts

longs

blonds

bruns

roux

avec ou sans oreilles de chat

mais toujours, une frange, visible ou non, mais bien là

Ses ongles

faux

longs

colorés ou décorés

mais magnifique

                     


 


Version  XML  - Cette page est peut-être encore valide XHTML1.1 et CSS sans tableaux.